Paris futur désert médical ?

Alors que de plus en plus d’élus luttent par tous les moyens contre la désertification médicale, Paris aussi perd petit à petit ses médecins. Avec 193,5 médecins généralistes pour 100 000 habitants en 2015, Paris a la plus forte densité médicale de France et ne peut pas être considéré comme un désert. Le conseil national de l’ordre des médecins constate néanmoins une baisse des effectifs de l’ordre de 24 % sur la période 2007-2016.