En %469En €18 00020 00021 500En %1822253045En €22 00026 00030 00036 000

Après 26 ans, les traces de la division semblent avoir disparue dans l’Allemagne réunifiée. Une étude de 2014 estimait le coût de la réunification à 2 000 milliards d’euros. Une somme à la hauteur des efforts fournis pour que les Länder de l’est rattrapent ceux de l’ouest.

 

Néanmoins, des chiffres montrent que dans les faits, de nombreuses disparités subsistent entre l’ancienne RDA (Allemagne de l’Est) et l’Allemagne de l’Ouest (RFA).

Des régions contrastées

La réunification au niveau social tarde à se faire sentir. Avec un taux de chômage de 4,1 %, l’Allemagne enregistre le taux le plus bas des États européens. Mais de fortes disparités demeurent. Malgré un net recul depuis les années 2000, les Länder de l’est connaissent des taux plus élevés compris entre 7 et 13 %. Des taux encore supérieurs à la région de la Ruhr et nettement plus importants que dans le Sud du pays.

 

En revanche, les Allemands de l’est bénéficient des restes du système social de l’ancienne RDA. Dans certaines régions, plus de 60 % des enfants de moins de 2 ans sont placés dans des crèches ou d’autres établissements d’accueil spécialisés. Ce ratio peut descendre en dessous de 20 % dans certaines régions de l’Ouest.

 

D’autres données révélées par le site de Die Zeit illustrent des différences entre les Ossies et les Wessies. Des habitudes de langage, ou les choix du lieu de vacances marquent là aussi des différences entre les deux régions. Malgré de nets progrès allant dans le sens d’une plus grande unité, la réunification est encore un processus en cours.

Autres cartes